Je choisis mes expériences

Le référentiel du diplôme que vous avez choisi est essentiel.

C’est lui qui pose les compétences qui doivent apparaître par la description et l’analyse de vos activités. Celles-ci doivent permettre au jury d’identifier et d’évaluer si, à travers les expériences que vous avez choisies de présenter, vous avez bien ces compétences.Vous devez donc les choisir avec soin.

 

  Le nombre d’expérience à décrire et analyser

Ce qu’on entend par expérience est un regroupement d’activités dans une situation particulière.

  • La réponse et la mise en oeuvre au cahier des charges du client X.
  • La création du documentaire X.
  • L’accompagnement du conseil dans sa gestion financière du client X.
  • La conception du projet d’animation X.
  • Etc… 

 Le nombre d’expériences dépend de la demande des certificateurs, deux exemples :

  • Pour les diplômes universitaires (DUT, licence, master), il vous est demandé entre 1 et 3 expériences. C’est le cas pour de nombreux diplômes y compris en dehors de l’université.
  • Pour les diplômes du ministère Jeunesse et sport (BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS), depuis janvier 2019, vous devez présenter 6 actions avec au minimum 2 action pour chacune des fonctions suivantes : animation – encadrement, conception – mise en oeuvre – évaluation de projet. 

 Un travail préalable : lister vos missions, activités et tâches

Prenez le temps de décomposer vos missions, vos activités et vos tâches. Ce travail peut vous paraître laborieux. Il vous aidera plus tard, lorsque vous décrirez et analyserez vos activités.

 

Voici un exemple

 

  S’approprier le référentiel du diplôme et lister les activités réalisées en lien avec le référentiel

Lire le référentiel peut ne pas suffire. Pour se l’approprier, je vous conseille de le travailler, c’est à dire d’inventorier toutes les compétences requises, de repérer le vocabulaire avant de construire un inventaire de vos activités présentes et passées.

Regarder bien les verbes utilisés au sein du référentiel. Parfois, c’est la panique « mais je n’ai pas fait ça ! ». Les verbes d’action indiquent par exemple votre participation à cette activité : il y a ainsi une grande différence entre contribuer et élaborer.

Le verbe « contribuer » signifie : aider, participer (avec d’autres) à la réalisation d’un projet, d’une activité, avoir une part, plus ou moins importante dans la production d’un résultat. Vous n’êtes donc responsable que d’une partie : il peut s’agir de préparer des informations, d’être un des co-concepteurs d’un projet d’animation etc.

La façon dont les référentiels sont décrits peut amener à poser certaines activités plusieurs fois. Vos expériences peuvent en effet être décrites en prenant des entrées différentes.

Enfin, il existe encore des diplômes sans référentiel précis d’activités et compétences. Cela devient de plus en plus rare, mais cela existe encore, malheureusement. La base s’appuie alors sur la fiche RNCP et sur les unités d’enseignement à destination des étudiants. Pour autant, vous pouvez aussi poser un cadre en listant vos activités.Votre difficulté sera cependant de pouvoir accéder aisément au programme des unités d’enseignement

Vous avez listé les activités en regardant chaque poste exercé. Vous pouvez maintenant sélectionner la ou les expériences qui vous semblent le plus en concordance avec le diplôme au regard des activités et des tâches que vous avez réalisées.

 

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.