Quelle est ma motivation

Souvent, la pensée d’obtenir un diplôme par la vae émerge doucement.

On y pense de temps en temps à cette idée qui nous parait parfois un peu folle. On ne sait pas trop. Mais cette envie reste en nous. Et puis un jour…


Joseph veut la qualification correspondant à son poste.
Joseph fait le même travail que ses collègues, mais… ses collègues ont un meilleur salaire parce qu’ils ont un master ingénierie civile. Joseph lui a un DUT en génie civil et 15 ans d’expérience. Oui, mais la valorisation du poste ne s’appuie pas sur l’expérience et les compétences. En tout cas, ce n’est  pas suffisant. Ce n’est pas juste ? C’est ce que se dit Joseph. Son seul moyen de bénéficier des mêmes conditions de travail, dont la valorisation du salaire et la reconnaissance du travail font partie, sera d’avoir ce diplôme.

Samir anticipe pour évoluer au sein de son entreprise.
Samir a 10 ans d’expérience dans la logistique. Il a un CAP d’électricien. Rien à voir avec son métier actuel. A la sortie de sa formation, Samir n’a pas trouvé de poste près de chez lui. En attendant, il obtient un emploi de magasinier… et prend goût à ce travail. Samir est une personne qui aime l’organisation et qui a beaucoup d’idées. Il dit souvent qu’il cherche toujours les moyens de bien faire son travail, le plus facilement possible. Et ça marche plutôt bien, tellement bien qu’il évolue au sein de son entreprise. Aujourd’hui, Samir est coordinateur logistique. L’activité de son entreprise est en train d’évoluer, Samir aussi veut continuer à évoluer et son responsable le soutient. Pourquoi ne pas d’abord valider son expérience, ce sera un DUT Gestion Logistique.

Martin, licencié économique, décide d’obtenir un diplôme à  la hauteur de ses compétences.
Martin a été licencié il y a 8 mois, un licenciement économique après 17 ans dans cette entreprise qui a réduit ses effectifs. C’était son premier emploi après un Bac pro Gestion Administration. Il a commencé comme assistant. Martin aurait bien voulu évoluer dans ses fonctions. Mais, lorsqu’un nouveau poste était disponible, il y avait toujours une personne avec un diplôme supérieur, et puis Martin c’était d’abord un assistant pour son entreprise. Martin est quand même resté, son travail lui plaisait. Son salaire augmentait doucement mais sûrement avec l’ancienneté. Lorsqu’il a été licencié, Martin a cherché un poste équivalent. Il y avait des postes qui pouvaient lui correspondre… Mais pas le salaire. Aujourd’hui, Martin a décidé de se lancer dans une démarche vae pour obtenir un BTS Gestion administration PME-TPE. 

Nassira veut valoriser son expérience professionnelle étrangère.
Nassira est arrivée en France il y a 2 ans. Elle s’y est mariée. Au Maroc, Nassira a travaillé dans des laboratoires pharmaceutiques qui ont élevé ses compétences bien au-delà de ses diplômes obtenus. Mais en France, pas si facile de trouver. On n’entre pas aisément dans une entreprise pharmaceutique. Ses 8 ans d’expérience professionnelle lui permettent de faire une VAE, pour obtenir un master 2 en pharmacie. Nassira aura ce diplôme. 

Fabien doit quitter son travail.Le diplôme visé l’aidera.
Fabien est animateur socioculturel depuis déjà 10 ans. Il a suivi quelques formations, comme le Bafa et le Bafd. Il y a 6 ans, il obtient un poste à temps complet en CDI. Mais depuis 1 an et demi, Fabien ne va pas bien. Il a un nouveau chef et il n’y a pas vraiment d’accord sur la façon de travailler. Fabien a l’impression que son travail n’est pas reconnu, que ce qu’on lui demande de faire n’a pas de sens. Et lui, il y  tient à ce qu’il croit. Depuis un an, Fabien a la boule au ventre lorsqu’il va travailler. Ses amis qui lui disent « pars »… Oui mais où ? Et qu’a-t-il dans sa besace ? Il y a bien des postes ailleurs, mais Il faut un BPJEPS Loisirs tous public. C’est la porte de sortie, Fabien s’en convainc. Il doit avoir ce diplôme et il a l’expérience qui lui permet de l’avoir par la vae.

Isabelle veut terminer ses études après 35 ans d’une carrière heureuse.
Isabelle
a 35 ans d’expérience dans la gestion du patrimoine. Elle gagne bien sa vie, elle est reconnue par ses clients, son entreprise. Elle aime bien son travail. Après le lycée, Isabelle avait commencé des études à l’université et obtenu une licence en fac de droit. Elle aurait bien aimé continué, mais voilà. Elle avait besoin d’avoir de l’argent, et finalement, avoir un travail est un bon moyen n’est-ce pas ! Isabelle trouve rapidement un poste dans une banque. Sa carrière évolue au fur et à mesure des opportunités et de ses envies. Aujourd’hui, Isabelle aime son métier. Juste un p’tit grain de sable qui s’insère régulièrement dans sa pensée : le regret de ne pas avoir continué ses études… Et pourquoi pas ? Isabelle décide, avec le soutien de sa famille, de se lancer dans un master 2 Gestion du patrimoine.

Marie consolide son présent et prépare un éventuel départ.
Marie est formatrice. Elle a envie de changer d’entreprise. Mais, elle n’a que son expérience à faire valoir se dit-elle. Marie a appris son métier sur le tas, c’est ce qu’elle dit parfois En tout cas, ça fonctionne. Il y a même deux organismes de formation qui lui ont proposé un poste. Elle a refusé, elle n’est pas sûre d’être si compétente que ça. Pourtant, parfois, Marie s’imagine bien travailler ailleurs. Depuis quelques mois, Marie suit de près les réformes de la formation professionnelle. De nouvelles exigences de qualité apparaissent. Marie a 42 ans. Elle se dit que si un jour, elle se décide à changer d’employeur, ce serait mieux qu’elle ait le titre de responsable de dispositif de formation. 

Nous sommes nombreux à avoir un parcours atypique, c’est même plutôt la majorité d’entre nous. Nous faisons des choix, parfois la vie personnelle ou professionnelle nous amène à prendre un nouveau chemin. Si avoir un diplôme n’est pas une fin en soi, en obtenir un par la VAE, c’est souvent le début d’une nouvelle dynamique.

 

Réussir sa vae repose sur la ténacité et la persévérance. Votre motivation en sera le moteur.

 

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.