J’écris

La seule façon d’écrire, c’est d’écrire.

Ce qui est long et difficile, c’est de prendre son crayon et son papier et d’écrire, de se mettre devant l’ordinateur, d’ouvrir un ficher, et de commencez à taper ses mots. Ecrivez! Nous sommes souvent interrompus lorsque nous parlons, nos pensées peuvent même s’arrêter.

Ecrire c’est une façon de parler sans être interrompu. Ecrivez !

 

C’est vrai que pour les personnes dont le métier ne demande pas d’écrire, cela peut être un peu plus difficile au début… Mais pour les personnes qui sont amenées à écrire régulièrement, il y a toujours cette première page. Parce que oui, il faut bien commencer.

Eh bien allons-y alors !

Et si vous commenciez par le plus facile : racontez votre histoire. Vous la connaissez. Vous allez découvrir que vous savez écrire si vous en doutez… Parce que vous savez écrire.

Commencez à écrire la première phrase, puis une deuxième et c’est parti doucement, parfois plus rapidement que vous ne le pensiez… Puis, vous posez votre écrit. Le lendemain vous y revenez et vous peaufinez. Vous êtes votre premier lecteur. Lisez-vous, comme si vous lisiez l’écrit d’une autre personne. « Je ne comprend pas », « c’est long », « ah c’est bien ça ». Parlez-lui, parlez-vous.

Aux personnes qui ont du mal à se lancer, je leur propose souvent d’écrire comme elles parlent. Et pourquoi pas ! Il sera bien temps ensuite de revenir sur ce que vous avez écrit. Vous aurez la matière et c’est là le principal.

Au fur et à mesure, vous serez de plus en plus à l’aise. Ecrivez !

Un petit conseil pour éviter la page blanche du lendemain. Fermer votre ordinateur en n’ayant pas fini, presque en milieu de phrase ou de paragraphe. Le lendemain, vous terminez votre phrase, votre paragraphe, et le lancement de l’écriture se fera plus aisément, comme un échauffement physique.

Entourez vous de lecteurs

Faites-vous lire par au moins une personne. Ecoutez ce qu’elle a compris, pas compris, ce qu’elle aimerait savoir, ce qui n’est pas clair pour elle.

Ecrire ce n’est pas ne pas faire de fautes d’orthographe. Ne vous en préoccupez pas lorsque vous écrivez. Seulement après. Vous avez un outil pratique, ce sont les correcteurs, c’est leur rôle : le correcteur du logiciel que vous utilisez et la personne à qui vous confierez un seul rôle, celui de corriger vos fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe.

 

La seule façon d’écrire, c’est d’écrire. Ecrivez !

 

 

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.