Je prépare mon oral

Ce moment est très particulier. Vivez le comme un cadeau.

Vous avez l’occasion de parler de vous, de vos pratiques professionnelles, de ce qui vous tient à coeur dans votre travail. C’est un moment unique !

Votre présentation

Vous pouvez avoir une indication de temps : 10, 15, 20 mn de présentation par exemple. Soyez vigilant à les respecter. Le jury pourrait vous interrompre à la fin du délai, ce qui pourrait vous déstabilisez. Entraînez vous ! 

Regardez bien ce qu’il vous sera demandé. Au minimum, le jury vous demandera de vous présentez et de présenter votre parcours et les raisons qui vous ont amené à faire une vae pour ce diplôme.Vous pouvez être amené à décrire ensuite vos expériences. Vous pouvez clôturer en disant ce que vous a apporté ce parcours va. Soyez  bref et concis. 

Il est possible que l’on vous suggère une présentation écrite sous forme de diaporama. C’est souvent le cas pour les diplômes universitaires.

Le jour de l’oral, venez avec une clé USB contenant cette présentation. Un ordinateur est généralement mis à disposition.

S’il ne vous est pas indiqué de faire une présentation avec un diaporama, mais que vous avez souhaité le faire : vérifiez avec le certificateur que c’est possible et si un ordinateur et un vidéo-projecteur pourront être mis être mis à votre disposition.Voici des tutoriels pour utiliser le logiciel powerpoint.

Gérez votre temps : mettez votre montre sur la table (pas de téléphone !)

Répondre aux questions du jury 

La durée d’un entretien est variable : entre 30 mn et 1 heure environ selon les certificateurs. Cette durée comprend votre présentation. 

Le jury est composé de responsables de la formation, de formateurs, de professionnels. Vous allez rencontrer entre 2 et 5 personnes. Cela dépend là aussi des certificateurs. Vivez le comme un échange sur vos expériences en gardant une attitude professionnelle. Vous maîtrisez votre domaine.

N’hésitez jamais à relancer le jury lorsque ses questions vous paraissent floues, trop larges.

Illustrez vos réponses par des exemples vécus. Intéressez le jury qui doit se retrouver dans l’évocation de vos situations. Ne craignez pas de développer en ouvrant sur les situations professionnelles en général, ce qui permet de faire du lien entre les compétences du diplôme et et les vôtres. « dans le contexte de cette expérience, j’ai… Il me semble important dans ce type de situation de… »

Regardez le jury, souriez lui. C’est d’abord un échange bienveillant. Il n’y a pas de questions pièges, que des questions d’éclaircissement pour mesurer notamment votre capacité d’analyse.

Observez le jury et éventuellement son impatience, c’est que votre réponse devient trop longue. Si vous avez un doute, demandez au jury s’il souhaite que vous complétiez.

Regardez en premier la personne qui vous a posé la question, puis vous pouvez regarder les autres personnes. Montrez que vous êtes attentif à chacun. 

Et bien sûr, ne coupez pas le jury (oui, oui ! je l’ai déjà vu).

Gérer son stress

Le moment le plus stressant dans un entretien est la première minute. Respirer calmement, ralentissez votre débit et souriez. Cela va réduire votre stress et vous donner confiance.

Gardez en tête que vous êtes un professionnel, que vous savez ce que vous faites et pourquoi vous le faites comme ça. 

Si vous éprouvez à un moment donné de la tension, regardez la personne vers laquelle vous vous sentez le plus à l’aise. La tension descendra. 

Vous avez en oral sans demande de présentation soutenue. 

C’est le cas depuis le 1er janvier 2019 pour les vae des diplômes Jeunesse Education Populaire et Sport.  

L’entretien d’une durée de 15 à 30 mn consiste en un échange  sous forme de questions/réponses. Vous pouvez cependant vous présentez rapidement si le jury vous y invite.

Vous connaissez votre dossier, vos expériences. Cependant, regardez le de nouveau à la lumière de la démarche VAE, vérifiez votre dossier au regard du référentiel du diplôme peut être une bonne préparation. Vous détecterez peut-être des points faibles sur lequel le jury pourrait se pencher. Au-delà de ça, vous n’avez rien d’autre à faire.

Le jour de l’entretien, écoutez bien les questions du jury et répondez-y le plus honnêtement possible. Les questions ont toujours pour objet de savoir comment vous avez fait (soyez factuel) et pourquoi vous avez fait comme ça. Répondez donc précisément à partir de la question. Si vous ne la comprenez pas bien, dites le. Le jury la reformulera.  

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.